Rejoignez l'auteur de notre Journal des parcs nationaux série comme Outsider décompose la différence entre les espèces d'ours noirs et d'ours bruns d'Amérique.

L'un des animaux les plus légendaires et les plus emblématiques, nous, les humains, tenons en haute estime nos lointains cousins ​​mammifères. Qui n'aime pas un bon conte d'ours? Il y en a des milliers, et là réside à la fois la bénédiction et la malédiction : il y a tant histoires d'ours et tellement porter des informations là-bas qu'il peut être difficile de distinguer les faits de la fiction.

Cela devient particulièrement délicat pour nous, étrangers nord-américains, qui partageons le continent avec trois familles d'oursons emblématiques : les ours bruns, noirs et polaires. Ce sont les deux premiers, cependant, qui peuvent être facilement confondus.



comment-faire-la-différence-entre-un-ours-noir-et-un-ours-brun

Photos : Archives Getty Images, Outsider

Ce n'est pas non plus une mince affaire. Apprendre à faire la différence entre les espèces d'ours noirs et d'ours bruns de notre continent prépare bien mieux les amateurs de plein air à d'éventuelles rencontres. Cela peut même vous sauver la vie dans un scénario de survie. Une identification correcte est également cruciale pour la chasse et la conservation, car chaque année, les chasseurs récoltent la mauvaise espèce lorsqu'ils chassent l'autre. Une grande partie de l'Amérique du Nord est le pays des ours, après tout. Nous y vivons.

Et ne laissez jamais personne vous faire sentir stupide ou considérer cela comme une question facile. Même les techniciens de la faune et les biologistes les plus chevronnés peuvent rencontrer un ours qui les amène à remettre en question tout ce qu'ils pensaient savoir. Les ours noirs peuvent être de couleur brune. Les ours bruns peuvent aussi arborer un pelage noir. Telle est la voie de la nature ; parfaitement illustré par quelques premiers attends, c'est un ours noir ou brun ? photos ci-dessous.

Mais d'abord, voyons comment identifier correctement les ours noirs et bruns (qui incluent les grizzlis) avec les conseils de notre grand Service des parcs nationaux faveurs.

Principales différences physiques entre les ours noirs et bruns américains

Lorsqu'il s'agit de connaître la différence entre les ours noirs et les ours bruns, il existe six identifiants clés que les étrangers doivent connaître. Les quatre premiers – taille/bosse des épaules, forme du visage, forme des oreilles et hauteur de la croupe – peuvent être utiles à distance.

    Bosse d'épaule :Les ours bruns ont besoin d'épaules exceptionnelles pour survivre. Cette musculature se traduit par une bosse d'épaule distincte et prononcée que les ours noirs n'ont pas. En règle générale, cette bosse est très visible du profil latéral (voir ci-dessus) lorsque l'ours brun est à quatre pattes. À son tour, lorsqu'un ours noir est à quatre pattes, le point le plus élevé de son dos sera juste avant que la région pelvienne ne s'effondre dans sa croupe.Forme du visage:Une grande partie de la forme du visage d'un ours est déterminée par sa fourrure. Mais un ours brun / grizzli typique arborera un concave prononcé entre les yeux et le museau. Les ours noirs, cependant, ont généralement une ligne beaucoup plus droite du front au bout de leur museau/nez. Les ours bruns ont également un museau plus large et leurs yeux seront plus rapprochés sur le devant du visage et apparaîtront plus enfoncés. À leur tour, les poils plus courts et plus plats des ours noirs donnent à leur visage une apparence beaucoup plus canine que les bruns.Taille d'oreille :Proportionnellement à la taille de leur tête, les ours bruns auront des oreilles plus petites, plus rondes et plus moelleuses que les ours noirs. En règle générale, les oreilles de l'ours noir semblent plus longues, plus rigides et plus grandes que le visage. Cependant, cela change radicalement si un ours brun est mouillé. Comme vous le diront tous ceux qui étudient les ours, une fois qu'un ours brun est mouillé, il devient beaucoup plus difficile de le distinguer d'un ours noir.Hauteur de la croupe :À quatre pattes, la croupe d'un ours noir sera presque toujours le point culminant le plus élevé de l'ours. Pour un brun / grizzly, cependant, la croupe descendra et sera plus basse que leurs épaules robustes.

Gardez ces quatre identifiants cachés et vous serez en bonne forme pour différencier les deux espèces.

C'est aussi dans les pattes : taille des griffes et forme des empreintes de pattes

De loin et/ou dans la plupart des scénarios, rechercher cette forme signature épaule à croupe (et pas seulement des épaules prononcées) sera le meilleur moyen de repérer un ours brun sur un noir. Mais si un ours est trop proche pour être confortable – ou introuvable – il existe deux autres façons de faire la différence entre un ours brun et un ours noir.

    Les Griffes :Les ours bruns ont des griffes beaucoup plus grandes/plus longues que les ours noirs qui sont plus légèrement colorés. Les griffes d'un ours brun peuvent être plus longues que les doigts d'un homme adulte, mesurant jusqu'à 18 centimètres (ou plus de 7 pouces de long), et sont des outils de creusement et de défense de premier ordre. Les ours noirs, cependant, arboreront des griffes beaucoup plus courtes, plus foncées et plus pointues qui mesurent environ 4 cm (2 pouces ou moins) et sont aptes à grimper aux arbres.Les pattes :Si vous rencontrez une empreinte de patte et que vous voulez savoir quel ours se trouve dans la région, recherchez leurs empreintes de patte avant qui sont plus rondes et moins en forme de pied. Placer une règle droite sous chacun des cinq orteils déterminera s'il appartient à un ours brun ou noir. Si chaque orteil reste au-dessus de la règle, l'empreinte appartient à un ours brun. Si la plus petite empreinte d'orteil vers l'extérieur tombe sous le bord droit, l'empreinte appartient à un ours noir. Ceci est illustré dans notre ventilation visuelle ci-dessus.

Chacun de ces cinq facteurs a ses avantages et ses inconvénients, bien sûr - comme s'approcher suffisamment d'un ours pour examiner ses griffes, par exemple (ne jamais s'approcher d'un ours sauvage de toute espèce). Mais rechercher une combinaison de ces identifiants permet de savoir quel ours vous regardez.

Le plus important, cependant, est de savoir ce que ne pas sur laquelle s'appuyer pour essayer de faire la différence entre un ours brun et un ours noir.

Ce qu'il ne faut PAS rechercher : couleur et taille

Jetez un œil aux deux ours ci-dessous. Sauriez-vous quelle est quelle espèce au premier coup d'œil ? Chaque photo illustre parfaitement pourquoi leurs noms et les couleurs correspondantes ne doivent jamais être utilisés pour identifier l'une ou l'autre des espèces. Et bien que beaucoup considèrent que les ours noirs sont plus petits et les ours bruns plus gros, ce n'est pas toujours le cas non plus.

  • comment-faire-la-différence-entre-l-ours-noir-et-l-ours-brun-noir

    Ours noir américain avec un pelage cannelle vu le long de la promenade Red Rock à l'intérieur du parc national des Lacs-Waterton. Le mardi 5 octobre 2021, à Waterton, Alberta, Canada. (Photo par Artur Widak/NurPhoto via Getty Images)

  • comment-faire-la-différence-entre-l-ours-noir-et-l-ours-brun-brun

    Un grizzli de deux ans dans le Montana, aux États-Unis, arborant les cheveux plus courts et la coloration de la poitrine des taches solaires généralement associées aux ours noirs. (Photo de Wolfgang Kaehler/LightRocket via Getty Images)

    Couleur:N'essayez jamais de distinguer les ours noirs et bruns américains par les couleurs de leurs noms. De nombreux ours noirs ont un pelage cannelle et brun, ce qui leur donne une ressemblance frappante avec leurs grands cousins. Les ours bruns peuvent aussi être noirs, et même leur vrai pelage brun peut briller en noir lorsqu'il est mouillé.Taille:La taille est également un facteur incohérent pour les deux espèces. Les jeunes ours bruns sont de taille similaire aux ours noirs, et les grands ours noirs peuvent approcher les bruns en taille. Certains écosystèmes abritent des ours noirs de 800 livres, qui empiètent bien sur la catégorie de poids de l'ours brun, etc.

Dans le cas des ours noirs, la majorité sont noirs, c'est vrai. Surtout dans des domaines comme Parc national des Great Smoky Mountains (GRSM), où toute autre coloration est une véritable rareté, comme le cite le biologiste principal de la faune Bill Stiver . Mais ailleurs, même dans les écosystèmes que les ours noirs partagent avec les ours bruns (comme le parc national de Yellowstone), les ours noirs peuvent avoir des manteaux cannelle, brun foncé, vrai brun et même white spirit.

De même, les ours bruns et les grizzlis varient également en couleur. Les ours bruns peuvent être noirs, brun foncé, vrai brun et blond. Cependant, leur pelage est généralement plus long et plus grisonnant que celui des ours noirs.

Pour les ours bruns et noirs, l'apparence peut être trompeuse. Alors peut taille.

Quant à la taille, les ours bruns sont une espèce d'ours beaucoup plus grande, c'est vrai. Mais seulement dans leur taille moyenne par rapport aux ours noirs. Cela devient particulièrement délicat là où le dimorphisme sexuel (différence de taille entre les mâles et les femelles d'une espèce) est répandu.

Par exemple : une truie adulte (femelle) grizzly pèse généralement entre 250 et 350 livres. Il s'agit de la même fourchette de poids pour un ours noir adulte typique. Leurs hauteurs sont également presque identiques, les deux se tenant à environ 3 à 3,5 pieds au niveau des épaules.

  • Ours noir américain au pelage cannelle. (Photo par Artur Widak/NurPhoto via Getty Images)

  • Un grizzli marche le long d'un arbre tombé à la recherche de nourriture. (Photo par : Matthew Bailey/VWPics/Universal Images Group via Getty Images)

Dans des circonstances extrêmes, les ours noirs adultes (mâles) peuvent également peser entre 600 et 800 livres, ce qui se situe bien dans l'échelon supérieur de la catégorie de poids de l'ours brun. Imaginez voir un ours noir de couleur cannelle pesant 700 livres et vous convaincre immédiatement qu'il ne s'agit pas, en fait, d'un grizzly. Ou, que se passe-t-il si vous repérez le grizzli de couleur noire au-dessus de loin et pensez que vous avez un ours noir moins territorial sur les bras ?

En regardant les photos ci-dessus, un dernier conseil du Service des parcs nationaux entre en jeu : hauteur de croupe. À quatre pattes, la croupe d'un ours noir sera presque toujours son point culminant au-dessus des épaules. Pour un brun / grizzly, cependant, la croupe descendra et sera plus basse que leurs épaules robustes.

Habitat : où trouver les deux espèces d'ours ensemble

Heureusement, il existe un excellent moyen de distinguer immédiatement un ours brun d'un ours noir si vous êtes dans la bonne zone. Si vous êtes en Californie, vous ne verrez jamais que des ours noirs – malgré la présence du (éteint) Grizzli de Californie sur le drapeau de l'État.

Si vous êtes dans le Tennessee et la Caroline du NordParc national des Great Smoky Mountains (GRSM), vous ne verrez jamais qu'un ours noir, Soit. La même chose peut être dite pour le reste de la côte Est jusqu'en Nouvelle-Angleterre et jusqu'en Floride. Vous y trouverez des ours noirs, mais jamais un brun.

Alaska et la région du Grand Yellowstone (y comprisle parc national de Yellowstone), cependant, les hôtes américains se chevauchent pour les deux espèces. Une grande partie de l'extrême ouest du Canada le fait aussi, tout comme le parc national des Glaciers. Les deux espèces n'habitent généralement pas les mêmes zones de leurs écosystèmes, mais dans les rares cas où elles se croisent - des étincelles peuvent voler -comme le montre cette incroyable séquence du parc national des Glaciers (GNP).

Quant aux différences (non physiques) entre les ours bruns et grisonnant ours, veuillez consulter notre National Parks Journal: Katmai Ranger Cheryl Spencer explique la différence entre les ours bruns et les grizzlis suivant.

Choix De L'Éditeur