AncienIdole américaineLa candidate, Syesha Mercado, demande de l'aide pour retrouver son fils de 15 mois. Mercado, la troisième place de la septième saison de l'émission, cherche de l'aide pour retrouver son fils, Amen'Ra, après qu'il ait été kidnappé légalement.

Mardi, la mère de 34 ans a partagé une vidéo Instagram révélant que les services de protection de l'enfance ont emmené son fils le 11 mars sous de fausses déclarations et un interrogatoire raciste. Elle a également révélé qu'elle avait créé un GoFundMe pour l'aider à payer ses frais juridiques et à sensibiliser le public à l'enlèvement légalisé de bébés noirs par le biais du CPS.

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Syesha (@syesha)



Ra était en train de passer de l'allaitement prolongé au biberon, a-t-elle ajouté. Mon fils a été placé dans un foyer d'accueil blanc sans passer par nos parents qualifiés pour le placement. C'EST UN ENLÈVEMENT LÉGALISÉ !

Elle a également partagé comment un policier lui a dit que ce ne serait qu'une nuit.

Cependant, Mercado dit que cela a duré plus de 53 jours. Il n'y a littéralement AUCUN mot qui puisse exprimer comment je dois revivre ce jour, chaque jour. Chaque instant menant à la décision de l'emmener à l'hôpital. CET hôpital spécifique, dit-elle. Les femmes noires sont si peu protégées dans ce système. Et je refuse de me taire et de permettre que cela arrive à une autre femme ou enfant noire.

Par le GoFundMe, qui a recueilli plus de 13 000 $, Mercado s'est rendue à l'hôpital pour faire boire son fils. Elle avait besoin de liquides pendant qu'il passait de l'allaitement prolongé à la méthode du biberon. Elle allègue que son fils a été kidnappé de force et légalement par le CPS sur elle et son partenaire.

L'ancien concurrent d''American Idol' prévoit de 'riposter'

[Ils] affirment que nous avons refusé une injection de B12 qui était une question de vie ou de mort, ce qui est un mensonge absolu, a-t-elle écrit. Nous n'avons jamais refusé une injection de B12, et à aucun moment il n'a été sur le point de mourir. Notre Soleil (sic) a depuis été placé dans une famille d'accueil blanche sans interroger des parents ou amis qualifiés de notre famille pour le placement pendant qu'ils enquêtent. Nous recevons des informations limitées et n'avons actuellement qu'une visite hebdomadaire sur Zoom pendant une heure avec notre soleil (sic), sans ordonnance du tribunal indiquant ces limitations de visite.

Voir ce post sur Instagram

Une publication partagée par Syesha (@syesha)

Elle promet également de se battre. L'idole américainealuncroit que CPS n'aurait jamais dû prendre son fils. Je refuse de laisser notre histoire passer inaperçue et invisible, a-t-elle écrit.

Nous avons embauché un avocat et lancé une campagne pour aider à couvrir nos frais juridiques croissants, les dépenses nécessaires pour les médecins spécialistes et les membres de l'équipe qui nous aideront à riposter, a-t-elle écrit. Elle a également ajouté à quel point ce sera un défi difficile de relever le système américain de placement en famille d'accueil. Pour nous dresser contre ce système et sa façon de penser [et] ses lois imprégnées de l'époque coloniale, nous avons besoin de votre soutien.

Nous savons que notre Soleil (sic) est Fort et Protégé par tant de Lumière et de Prière. Et j'espère que notre situation aidera à attirer une attention urgente et appelle à rendre des comptes sur l'incidence croissante de la discrimination raciale et culturelle dans le système de placement familial, et le traumatisme qu'elle crée au sein de notre communauté et dans nos foyers, a-t-elle ajouté.

Choix De L'Éditeur