Avant de remporter leChampionnat NCAA 2022,l'équipe féminine de basket-ball de Caroline du Sud a manifesté lors de l'hymne national, vendredi 1er avril.

Selon Fox News , les Gamecocks de Caroline du Sud n'étaient pas sur le terrain pendant l'hymne national avant leur match contre le concurrent du Final Four, Louisville. Les joueurs du Cardinal sont apparus d'un côté du terrain avec leurs bras entrelacés avant le dénonciation.

Bien que les Cardinals de Louisville ne soient pas restés dans les vestiaires pendant l'hymne national contrairement à la Caroline du Sud, l'équipe s'est échauffée en portant des t-shirts Adidas. Ils lisent, Aucune personne aux États-Unis ne doit, sur la base du sexe, être exclue de la participation, se voir refuser les avantages ou faire l'objet de discrimination dans le cadre d'un programme d'éducation ou d'une activité bénéficiant d'une aide financière fédérale.



Bien que l'équipe n'étant pas sortie pendant l'hymne national ait attiré l'attention à l'intérieur et à l'extérieur du Target Center de Minneapolis, Minnesota, l'équipe féminine de Caroline du Sud a également reçu une certaine attention pour son personnel d'entraîneurs. L'entraîneur de l'équipe, Dawn Staley, a également fait la une des journaux tout en jouant contre UConn lors du match de championnat national. Staley portait une veste universitaire qui coûte 4 850 $ de Louis Vuitton. Elle a également enfilé des chaussures assorties.

Les Gamecocks de Caroline du Sud sont restés dans les vestiaires pendant l'hymne national de la saison 2020-2021

Ce n'est pas la première saison que les Gamecocks sont absents pendant l'hymne national. L'équipe s'est également absentée de la saison 2020-2021.

Lors d'un entretien avec Paysage , l'entraîneur Staley a parlé de la décision de l'équipe de s'absenter pendant la tradition d'avant-match l'an dernier. La majorité de nos joueurs s'est fixé pendant le jeu de l'hymne national à chaque match cette saison. Une décision prise par nos joueurs pour sensibiliser à l'injustice raciale dans notre pays. Si les équipes adverses choisissent de jouer l'hymne pendant que nous sommes dans le vestiaire, nous choisissons de rester dans le vestiaire.

Staley a également déclaré qu'elle avait parlé de la situation à l'entraîneure associée de la Caroline du Sud, Lisa Boyer. Elle m'a dit : 'J'aime notre pays'. C'est pourquoi je me tiens debout. Parce que j'aime notre pays. Je ne voudrais pas vivre dans un autre pays. J'aime aussi notre pays. Je n'aime pas où en est notre pays. Ou ce qu'a été notre pays. Mais j'aime à penser qu'il y a des gens dans notre pays qui vont nous diriger plus d'une manière unifiée que d'une manière qui divise. Et je suis là pour ça.

L'entraîneure Staley a également confirmé qu'elle ne demanderait jamais à ses joueurs de se tenir debout pendant l'hymne national. Quand je leur ai demandé s'ils pensaient que je leur demandais de se lever, certains d'entre eux ont dit oui. Et j'ai dit: 'Non, je ne vous demandais pas de faire ça.' J'ai dit: 'C'est dans un effort pour comprendre. Vous êtes assis. Et je comprends pourquoi tu es assis. Mais pour que nous puissions nous entendre, nous devons voir ce que les autres disent. Qu'ils soient de votre côté ou pas de votre côté. Ou s'ils sont au milieu.

Choix De L'Éditeur