Robert J. O'Neill, le Navy Seal crédité d'avoir tiré sur Oussama Ben Laden, dit qu'il ne volera pas sur Delta de si tôt. Jeudi, O'Neill s'est adressé à Twitter pour dire que la compagnie aérienne l'avait interdit d'avoir publié une photo.

Lors d'un vol récent, O'Neill, 44 ans, a téléchargé une photo de lui-même dans un avion Delta. Visiblement, il ne portait pas de masque dans le claquement de doigts. Peu de temps après, il a tweeté, je viens d'être banni de @Delta pour avoir posté une photo. Ouah.

Un porte-parole de Delta a publié une déclaration concernant la question. Une partie de l'engagement de chaque client avant de voyager sur Delta est l'obligation de reconnaître nos politiques de voyage mises à jour, qui incluent le port d'un masque, a déclaré le porte-parole. Le non-respect de notre obligation de port de masque peut entraîner la perte de la capacité de voler avec Delta à l'avenir.

O'Neill a téléchargé le tweet sans masque maintenant supprimé avec la légende, je ne suis pas un [juron]. La photo montre O’Neill souriant pour la caméra sans masque tandis que d’autres dans l’avion peuvent être vus portant des couvre-visages.

Twitter réagit à l'interdiction de Robert O'Neill de Delta

Dans un tweet ultérieur, O'Neill a expliqué que la photo était une blague. De plus, il mentionne que le masque était sur ses genoux lors de la prise de vue. Il a ensuite critiqué Delta Airlines en écrivant : Dieu merci, ce n'était pas @Delta qui nous a fait voler quand nous avons tué Ben Laden... nous ne portions pas de masques.

Après avoir publié le tweet sur Delta l'interdisant, des milliers de personnes sur la plate-forme de médias sociaux ont pesé sur la question. Les utilisateurs de Twitter ont exprimé des opinions contradictoires sur l'incident, beaucoup prenant le parti d'O'Neill et d'autres le blâmant.

@Delta rejoint maintenant @goodyear sur la liste d'interdiction ou les entreprises qui détestent #Patriots, un utilisateur écrit .

Un autre utilisateur partageant une opinion contraire écrit , Hey Robert, juste quelques conseils juridiques. Si quelqu'un cambriole un magasin et publie ensuite une photo d'eux-mêmes en train de cambrioler le magasin, il n'est pas arrêté pour avoir publié la photo. Ils sont arrêtés pour ce qui est DANS l'image. J'espère que cela t'aides!

[H/T Affaires de renard ]

Choix De L'Éditeur